Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

HISTOIRE - Page 2

  • VOEUX 2014 CGT DRANCY


    VOEUX 2014 CGT DRANCY par ht93700

  • ANNICK est partie...

    Nous avons la tristesse de vous annoncer le décès de Annick qui a été notre Trésorière CGT DRANCY et la secrétaire administrative de la Bourse du Travail de Drancy.

    Notre amie militante va reposer au cimetière de la Courneuve ou un dernier hommage lui sera rendu le jeudi 12 septembre 2013 à 14 h 45...

    Annick.JPG

  • Clinic privé Aulnay sous bois, la lutte Victorieuse..

    Photo0011.jpgPhoto0012.jpg

    Casse croute de lutte

    La CGT 93 investie ce midi la clinique en lutte.

    Depuis le lundi 10 juin, une majorité des travailleurs de la société de nettoyage Elior Services de la Clinique privée d'Aulnay (Générale de santé) sont en grève. Les douze grévistes exigent des augmentations de salaire, que les dimanches et les jours fériés soient mieux payés et que les fériés ne soient pas comptés comme un congé payé pendant les vacances, comme cela se pratiquait avant qu'Elior ne reprenne leur site. Elior est un groupe international de 98 000 salariés, réalisant 4,4 milliards de chiffre d'affaires et 250 millions d'euros de profit dans la restauration, le nettoyage, les services. Dès le début de la grève, la direction, pour ne rien céder, n'a eu de cesse de jouer l'intimidation. Lundi 10 juin, le directeur régional a proposé pour obtenir la reprise du travail 75 euros en bons d'achat chez Auchan cette somme passant à 30 euros le jeudi suivant ! De leur côté, les grévistes ont pris l'habitude de se réunir chaque jour pour décider de la poursuite de la grève, pour s'organiser. Ils ont mis en place une caisse de grève et se sont immédiatement adressés aux salariés de la clinique et aux patients. Le soutien rencontré les a renforcés dans leur détermination. Depuis, ils continuent de populariser leur grève autour d'eux, en allant sur les marchés et les supermarchés de la ville. Une délégation s'est aussi déplacée sur d'autres sites à la rencontre d'autres salariés d'Elior, pour les informer de leur grève et demander leur soutien. Fiers de leur mouvement, des grévistes disent que, quoi qu'il se passe, ils ont déjà gagné, ne serait-ce qu'en relevant la tête face au patron et à sa hiérarchie.

    Fin de la grève et victoire des salarié-e-s d'Elior la lutte a payé ...
    Elles sont sorties de ce conflit la tête haute !!!
    Bravo aux grévistes


    elior service victoire par ht93700

  • MILITER N'EST PAS CRIMINEL


    CRIMINALISATION PSA AULNAY par ht93700

    Près de 300 personnes sont venue apporter leur soutien à Agathe Martin, salariée de PSA convoquée par la sûreté territoriale de Bobigny. Des militants de tout le département et des salariés de l’usine d’Aulnay se sont rejoint pour rappeler que les casseurs d’usine ne se trouvaient pas dans les rangs des travailleurs ! A ceux qui subissent la violence sociale, la direction de PSA souhaiterait même leur retirer le droit de revendiquer et de se défendre, c’est scandaleux !

    Le rassemblement de ce matin rappelle s’il le fallait, que les grossières tentatives d’intimidation de la direction de PSA ne feront faiblir ni l’élan populaire de solidarité qui se manifeste, ni la détermination des salariés à défendre leurs emplois. Des milliers d’euros abondent de toute la Seine-Saint-Denis pour aider les grévistes, preuve que la population n’est pas insensible à la lutte des PSA.
    Au vu des récentes déclarations de la direction de PSA, qui continue à vouloir faire passer les militants CGT pour de « dangereux excités », force est de constater qu’elle n’a pas encore retrouvé la sérénité propice à l’ouverture d’un réel dialogue. La direction s’enfonce même dans sa stratégie répressive, puisqu’elle convoque 4 salariés syndiqués, actifs dans le mouvement de grève, mardi 5 février pour des entretiens préalables aux licenciements.

    La CGT appelle à cette occasion (mardi 5 février à 13h30) à un rassemblement de lutte devant le parking de l’usine, pour de nouveau faire entendre les exigences de respect du droit de grève, d’arrêt de toutes les procédures répressives, d’ouverture de réelles négociations qui tiennent compte des revendications des salariés. La solidarité financière de la CGT aux grévistes sera apportée ce mardi.

    Les salariés de PSA, en engageant un mouvement de grève, défendent le droit de travailler, quand les choix de PSA, sa stratégie financière, ses profits dilapidés en dividende, et ses délocalisations, provoquent chômage et désindustrialisation. Faire peser les ravages sociaux des décisions patronales sur la collectivité et criminaliser ceux qui luttent pour leurs emplois et l’avenir industriel du pays, ça suffit !

    D’autres choix sont possibles pour l’emploi, les salaires, l’industrie! Propositions, mobilisations et luttes, toutes les initiatives seront engagées par la CGT pour faire valoir l’intérêt des salariés et  être à l’offensive face à la régression sociale que tente d’imposer le patronat !